naar top
Menu
Logo Print

LES SNEAKERS SONT INCONTOURNABLES DANS LES RAYONS CHAUSSURES

Meme si le pic a ete atteint

Les sneakers sont partout. Elles sont carrément devenues incontournables selon certains. Pourtant, l'effet de mode et les ventes ont déjà atteint leur sommet. Le consommateur est prêt à payer des sommes élevées, ce qui démontre que la sneaker est bel et bien un modèle accompli. Un succès qui s'explique par son confort et par le fait qu'elle se porte avec n'importe quelle tenue ou presque. Outre les marques 100% sneakers, les marques de chaussures classiques proposent aussi des sneakers plus habillées.

ASSORTIMENT

L'assortiment actuel de sneakers propose une grande variété de modèles, allant de la sneaker pure et dure, la chaussure de sport, à la marque de chaussures classiques qui surfe sur la vague et propose un modèle plus sportif. Des marques comme NeroGiardini, AGL, Paul Green, Kennel & Schmenger proposent des coupes complètement différentes que les marques New Balance ou Nike, par exemple. Ces marques sont plus populaires auprès des jeunes et des hipsters. Les sneakers vendues par les marques classiques visent surtout le client qui veut suivre la tendance, mais qui veut rester fidèle à une marque qu'il connaît. Ces clients ne les portent pas tout le temps, mais les voient comme une nouveauté amusante qui apporte un peu de changement.

TENDANCE EPHEMERE?

Les sneakers ont fleuri à tous les coins de rue ces dernières années. Si, avant, seuls les jeunes portaient des chaussures sportives, on les retrouve aujourd'hui aux pieds de toutes les générations. Mais est-ce un effet de mode ou une vraie tendance sur le long terme? Les fabricants comme la plupart des distributeurs estiment que la sneaker a intégré pour de bon le rayon chaussures, et ce pour un petit temps. Certains estiment que le haut de la vague est déjà derrière nous. Les sneakers resteront toujours dans les collections, mais le groupe de consommateurs concernés devrait perdre de son ampleur. Les chiffres de ventes semblent confirmer ce scénario. Les quantités sont déjà moins importantes que l'an passé, lorsque les sneakers ont atteint leur pic de ventes.

SUCCES

Le succès des sneakers s'explique par le fait qu'elles se portent par un très large public. Jeune ou moins jeune, homme ou femme, retraité ou femme d'affaires, les sneakers s'adaptent à tous les styles de vie et à chaque moment de la journée. Elles sont également très confortables. On dit même qu'elles auraient remplacé les chaussures de marche et de confort. Les sneakers confèrent un style jeune et tendance, ce qui attire un très large public. Vous pouvez en acheter pour un prix relativement bas. Elles sont accessibles à tous. Et enfin, vous pouvez les combiner à n'importe quel style vestimentaire, casual ou plus habillé. Aujourd'hui, plus personne ne s'étonne d'un costume porté avec des sneakers.

DEPENSE MOYENNE

Le consommateur ne se montre pas pingre quand il est question d'une nouvelle paire de sneakers. Surtout quand il s'agit d'éditions limitées, les vrais fans sont prêts à mettre jusqu'à 300 euros sans sourciller. Le consommateur dépense en moyenne 100 euros pour une paire de sneakers. Un élément de plus qui prouve qu'il considère la sneaker comme une chaussure accomplie.

PUBLIC

Des sneakers pour tout le monde! Voilà ce que les fabricants en pensent. Les sneakers se déclinent dans toutes les pointures, tous les modèles et toutes les couleurs. Chez les dames, on trouve surtout des sneakers à plateau ou à semelle compensée. Elles se sentent ainsi élégantes, mais sans se faire mal aux pieds. Vous aimeriez des sneakers pour votre enfant de huit mois? Pas de problème. Outre les sneakers classiques comme chez Nike et Adidas, tous les fabricants ont pris le train en marche. Vous trouverez donc aussi des sneakers plus habillées chez Gabor, NeroGiardini ou chez Floris van Bommel. On retiendra toutefois que les clients auront toujours tendance à acheter des sneakers des marques qu'ils connaissent.

EXIGENCES

Le consommateur a des exigences bien spécifiques, lorsqu'il choisit une paire de sneakers. Le confort prime. Le design aussi. Il va surtout rechercher un modèle simple relevé d'un détail amusant. Le bling bling et les décorations trop chargées plaisent moins. Le client privilégie actuellement les modèles bas à la semelle amovible, afin de pouvoir y glisser ses propres semelles.

BLANC BLANC BLANC!

 

Du blanc partout! Les sneakers blanches ont la cote. On les voit partout. Prenez les classiques indétrônables: la Stan Smith d'Adidas. Les couleurs sombres ont nettement plus de succès pendant les mois d'hiver et le client n'hésite pas à oser la couleur pour l'été. Les marques de chaussures classiques proposent des sneakers qui misent plutôt sur les coloris classiques comme le noir, le gris et le bleu.

SAISONS

Les sneakers se vendent en été comme en hiver. On observe toutefois un pic des ventes au printemps, lorsqu'il fait encore trop frais pour oser les sandales, mais que les chaussures d'hiver sont résolument trop chaudes. Les points de vente déclarent avoir enregistré une hausse des ventes en été par rapport à l'hiver. Toutefois, par rapport à l'hiver dernier, la tendance s'est inversée cet hiver.

CONCURRENCE

Les vrais amateurs de sneakers passent le web au crible afin de trouver la paire la plus exclusive. La concurrence avec les magasins physiques est donc très rude. Mais tous les magasins estiment ne pas souffrir de la concurrence en ligne en ce qui concerne les sneakers.

La plupart des clients regardent l'offre en ligne, mais préfèrent encore essayer la chaussure en magasin.

CHIFFRES

Les magasin estiment que les sneakers représentent entre 15 et 20% de leur chiffre d'affaires total. Un pourcentage en nette hausse qui mérite d'être considéré. Maintenant, reste à savoir si la demande va encore se maintenir.