naar top
Menu
Logo Print

NOUVELLES TECHNIQUES DE COLLAGE POUR TOUT TYPE DE SEMELLES

La bonne colle pour le bon materiel

Au cours des ans, bien des choses ont changé dans les techniques de la cordonnerie, et certainement en matière d'utilisation de colles, les différentes applications et les dangers que peuvent contenir les colles. Grâce aux recherches approfondies et aux développements, la plupart des producteurs internationaux de colles ont réussi à développer une gamme relativement limitée de colles, qui permet de traiter 100% des matières à coller.

LES SORTES DE COLLES

Les colles sont divisées en trois sortes différentes, en fonction des matériaux à coller.

Les adhésifs néoprènes

Les colles néoprènes peuvent être utilisées pour de nombreuses applications: caoutchouc, liège, cuir, en bref pour les 'matériaux traditionnels'. Les colles PU peuvent aussi être utilisées pour ces matériaux traditionnels, mais sont particulièrement adaptées pour le PVC, le PU, l'EVA et un certain nombre de matériaux plastiques.

La colle universelle

Un certain nombre de fabricants mettent aussi sur le marché des colles universelles, qui peuvent être utilisées pratiquement dans tous les cas.

La colle cyanoacrylate

A côté de ces trois sortes classiques, on peut aussi utiliser les colles cyaonoacrylates, aussi appelées colles seconde dans le secteur de la cordonnerie. Il s'agit d'une colle incolore, à base de cyanoacrylate qui assure le collage en quelques secondes. Elle est souvent liquide mais existe aussi en variantes plus épaisses, semi-liquides jusqu'à une forme de 'gelées'. L'avantage de cette colle, c'est qu'elle peut généralement s'utiliser de manière universelle, le désavantage est la rigidité absolue des surfaces collées. Pour cette raison, elle ne peut, par exemple, pas être utilisée pour les semelles des chaussures. Car avec cette colle, la semelle se fissurerait en marchant à cause de la torsion de celle-ci.

PROCEDES DE COLLAGE

En fonction des sortes de colles et des matériaux à coller, différents procédés de collage sont utilisés. Dans la plupart des cas, les parties à coller sont poncées et rendues rugueuses. Parfois, il faut aussi dégraisser, nettoyer à l'acéton, stabiliser et halogéner. Souvent, il faut respecter un 'temps ouvert' avant d'être capable de rassembler les parties à coller. Dans la plupart des cas, les chaussures sont alors mises en presse pour terminer le processus de collage.

DEMANDER CONSEIL AU FOURNISSEUR

Pratiquement tous les fabricants et fournisseurs donnent suffisamment d'informations pour l'utilisation et l'application des différentes sortes de colles. Certains fabricants disposent de tableaux avec la description des matières premières et de la manière de travailler et quel type de colle utiliser ainsi que le traitement à appliquer. Les meilleurs conseillers restent toujours vos fournisseurs des matériaux et des matières premières. Ils sont les mieux placés pour donner la bonne information sur les différentes colles et leurs applications. On peut aussi les consulter pour des problèmes concrets, quand on a, par exemple, à faire à de nouveaux produits inconnus.

Risque pour la sante

Dans le secteur de la cordonnerie, on est toujours confronté à deux types de substances nocives. En premier lieu, les résidus du ponçage qui proviennent de la préparation des matériaux à réparer, principalement les semelles. Après le travail de préparation, le ponçage, vient souvent la phase du collage. En cordonnerie, on utilise tous les jours des colles dans lesquelles, des substances nocives sont présentes. En travaillant ces matériaux, des risques pour la santé y sont liés.

Substances nocives

La première mesure est de choisir des colles, des colorants et autres produits chimiques qui contiennent le moins de substances nocives possible.

Ainsi, l'utilisation de benzène dans les colles est depuis longtemps interdite. Les autres produits à risque sont le n-hexane et le 2-butanol qui peuvent provoquer l'engourdissement des pieds et des doigts (polyneuropathie périphère).

Le très puissant toluène narcotique peut aussi être remplacé par d'autres produits. Il est important de demander aux fournisseurs de colles de livrer des colles dans lesquelles ces substances ne sont pas présentes.

SYSTEMES D'EXTRACTION

Dans de nombreux cas, les appareils pour extraire les résidus de ponçage peuvent également être utilisés pour l'extraction des effluves de colles et autres effluves chimiques. Il faut faire un choix, en fonction des possibilités techniques dans l'espace de travail. Y a-t-il possibilité d'installer un appareillage d'extraction externe?

L'extraction interne n'est conseillée et adaptée que dans le cas où il y a peu de ponçages et où l'on utilise peu de colles. Il n'est même pas tout à fait exclu qu'à l'avenir, l'extraction interne sera totalement interdite. 

CONSEILS PRATIQUES

La NVOS (Nederlandse Vereniging van Orthopedisch Schoentechnici) donne un certain nombre de directives et conseils que chacun peut suivre:

- Veillez à ce que le système d'extraction soit toujours branché et qu'il fonctionne bien

- Veillez à coller près du système d'extraction

  • Travaillez toujours sur la table de collage ou amenez le bras d'extraction au-dessus de la pièce que vous travaillez.

- Veillez à ne pas propager inutilement de la colle ou des diluants

  • Mettez le pot de colle près du système d'extraction.
  • Mettez les pinceaux utilisés près du système d'extraction.
  • Mettez les pièces collées sur les planches au-dessus de la table de collage ou sur la table même, si vous êtes prêt à coller.
  • Fermez le pot de colle après utilisation.

- Veillez à conserver le lieu de collage propre et rangé

  • Beaucoup d'objets sur la table de collage (chaussures, fournitures, pots de colles, etc.) gênent l'extraction. Rangez la table.
  • Essayez donc de travailler le plus proprement possible afin d'éviter de mettre de la colle partout.
  • Nettoyez l'espace de travail après.

- Hygiène

  • Ne pas manger, boire ou fumer.
  • Lavez-vous les mains et les poignets avant de manger, boire, fumer ou aller au WC.
  • Ne conserver ni aliments, ni boissons dans l'espace de travail.
  • Faites attention aux fissures dans la semelle