naar top
Menu
Logo Print
08/03/2018 - MARIE VERHULST

JOHAN JANSEN ENVISAGE L'AVENIR DE MANIERE POSITIVE EN TANT QUE CORDONNIER

Serrurier et cordonnier

Cela fait plus de vingt ans que Johan Jansen est un serrurier renommé à Puurs et dans les environs. Mais il ne se repose pas sur ses lauriers: depuis deux ans, il propose aussi un service de cordonnerie complet. Dans ce village de la région anversoise, la demande d'un cordonnier était forte. Il a donc franchi le pas. Après une période de test d'un an et demi, Johan a décidé de proposer dans son magasin tous les services de la cordonnerie. Et jusqu'à présent, il ne l'a pas regretté. Mieux encore: il envisage l'avenir de manière très positive et fait des projets ambitieux.

“We zijn momenteel bezig met een webshop, iets wat nog niet veel schoenenmakers doen. Het opzet is dat we de mogelijkheid aanbieden dat mensen hun schoenen kunnen opsturen om te laten herstellen. Je zal kunnen kiezen welke herstelling er nodig is, welk hieltje of welke zool je wenst”DOUTE

“J'ai longtemps hésité à proposer des réparations de chaussures en plus des services de serrurerie. Mais il y avait de la demande, à Puurs. C'était évident depuis longtemps. Il arrivait souvent que les gens venant refaire un double de clé apportent aussi une paire de chaussures. J'étais obligé de les décevoir en leur disant que je n'étais pas cordonnier.”

FORMATION

“Quand on est un indépendant, ce n'est pas évident de suivre une formation. Lorsque j'ai cherché un cours de cordonnerie, j'ai vu qu'il y avait par exemple une formation à Bruges. Mais elle commençait à 18 heures. Quand on tient un magasin sans personnel, c'est impossible. En outre, cette formation ne se donnait que s'il y avait suffisamment d'inscriptions. Si l'on souhaite apprendre, il faut donc le faire en contrat d'apprentissage. C'est pour cette raison que j'ai collaboré avec un cordonnier de la région.”

Un accord intéressant

“Ensemble, nous avons conclu un deal intéressant: il m'apprenait le métier de cordonnier et moi, je l'aidais avec les serrures. Dès que mes clients ont su que j'allais réparer des chaussures, ils m'ont apporté les leurs et j'allais les réparer chez lui chaque semaine.”

Période de test

“Cette période de test a constitué pour moi une étude de marché idéale, car j'ai pu voir immédiatement combien cette activité générait de chiffre d'affaires. Au bout d'un moment, je n'arrêtais pas de faire la navette. Alors, j'ai effectué les investissements nécessaires pour proposer mes services de cordonnerie ici à Puurs. Je n'ai jamais regretté cette décision.”

DES OPERATIONS PASSIONNANTES

Een leverancier financierde mee deze wand

“Le métier de cordonnier et les opérations qu'il comprend, m'ont plu immédiatement. La précision avec laquelle on doit travailler pour les coutures ou les petites réparations, me plaît énormément. J'ai aussi appris que ce ne sont pas des tâches que l'on peut effectuer à la va-vite. Sinon, on commet des erreurs. Il faut donc faire preuve de patience.”

Sécurité supplémentaire

“La cordonnerie génère plus de passage que la serrurerie seule. Les gens reviennent plus vite et je peux mieux répondre à leurs souhaits. S'il y a un peu moins de travail pour les serrures, la cordonnerie m'offre une sécurité supplémentaire. Je suis aussi ébahi par l'ampleur des tâches d'un cordonnier.

Avant, je pensais que ça se limitait à remplacer l'un ou l'autre talon, mais c'est bien plus que ça. Cet été, j'ai dû entièrement réparer une tente qui avait été détruite par une tempête.”

SERVICE DE CIRAGE

“Ce qui me frappe, c'est que les hommes attachent beaucoup d'attention à leurs chaussures. Ils veulent une semelle ou un talon spécifique et parfois, ils s'y connaissent mieux que les femmes. Nous avons aussi beaucoup de clients qui viennent faire cirer leurs chaussures ou les nettoyer en profondeur. Les gens sont prêts à dépenser de l'argent pour faire faire ça plutôt que de devoir le faire eux-mêmes. En Belgique, ce n'est pas encore comme dans les autres pays ou villes. A Londres ou aux USA ou dans les hôtels, les services de cirage rencontrent un énorme succès.”

“Steeds meer mensen brengen hun schoenen binnen om ze opnieuw te laten opblinken of voor een diepe reiniging”

UN OIGNON?

“Ce que je fais aussi, c'est adapter les chaussures des gens qui ont un oignon au pied. Certains cordonniers étirent l'ensemble de la chaussure, mais alors, celle-ci va serrer à l'endroit de l'oignon et sera trop grande partout ailleurs.

Je préfère travailler avec une pince à cors ou oignons qui me permet d'élargir la chaussure uniquement à l'endroit où se situe l'oignon afin qu'elle épouse bien la forme de celui-ci. Les clients sont ravis de pouvoir enfin être à l'aise dans leurs chaussures.”

LES PAYS-BAS VERSUS LA BELGIQUE

“Lors du lancement de la cordonnerie, j'ai remarqué à plusieurs reprises que les entreprises néerlandaises sont beaucoup plus disposées à soutenir les débutants.

Souvent, les entreprises belges sont uniquement intéressées par l'ampleur du chiffre d'affaires et obligent à acheter une certaine quantité.

Elles ne voient pas la taille que ce petit magasin peut atteindre un jour. Un Néerlandais a une vision plus globale. Je suis donc sans aucun doute très content d'avoir trouvé une bonne entreprise avec laquelle collaborer.”

INVESTISSEMENTS

Occasion

“Nous avons eu la grande chance de pouvoir récupérer une machine suite à une faillite. En effet, s'il faut tout acheter neuf, il s'agit d'un très gros investissement – environ 60.000 à 80.000 euros. Il faut déjà effectuer beaucoup de réparations de chaussures pour s'en sortir. Si j'avais commencé il y a vingt ans, ça aurait pu marcher. Mais comme la cinquantaine approche et que nous venons de commencer dans cette branche, une machine d'occasion constituait la meilleure option.”

“Etonnamment, les hommes attachent parfois plus d'attention a leurs chaussures que les femmes”

Artisanat

“Lors des changements dans le magasin, j'ai d'abord voulu placer la machine pour les réparations de chaussures dans le fond, parce que je ne voulais pas que les clients épient mon travail. En effet, je ne suis qu'un débutant. Finalement, nous avons délibérément choisi d'installer la machine à l'avant, en vitrine. Je constate que les gens aiment bien voir cet artisanat et que cela augmente la crédibilité. C'est surtout valable dans une ambiance de village comme Puurs.”

METHODE DE TRAVAIL

“J'ai vite appris qu'il faut faire payer le client lorsqu'il dépose ses chaussures et pas lorsque la réparation est terminée.

Si vous dites à l'avance combien ça va coûter et que le client est d'accord sur le coup, mais semble quand même trouver ça trop cher, il y a de grandes chances qu'ils ne reviennent jamais chercher ses chaussures. Certains clients trouvent ça étrange, mais une fois que je leur explique, ils comprennent. Si une paire réparée est toujours là après six mois, je la donne à une œuvre de charité. Les coûts pour la réparation sont déjà payés et ces chaussures peuvent faire le bonheur de personnes qui ont plus de mal financièrement. Cette façon de faire est clairement indiquée dans notre magasin.”

UN TRAVAIL PARFOIS INGRAT

Johan kon dankzij een faillissement een occasiemachine op de kop tikken voor zijn schoenmakerij
Johan a pu trouver une machine d'occasion pour sa cordonnerie grâce à une faillite

“Le métier de cordonnier n'est pas toujours respecté. Parfois, on m'amène des chaussures qui sont pleines de moisissures ou qui dégagent une odeur nauséabonde.

Lorsque je dis aux gens qu'ils doivent d'abord les reprendre pour éliminer la moisissure, certains réagissent de manière arrogante et me disent qu'il est indiqué sur mon site que je nettoie les chaussures. Heureusement, ces gens-là sont des exceptions.”

E-SHOP

“Nous travaillons actuellement à un e-shop. Peu de cordonniers en ont un. Le but est d'offrir aux gens la possibilité d'envoyer leurs chaussures pour les faire réparer. Ils pourront choisir la réparation nécessaire ainsi que le talon et la semelle souhaités. Le client pourra payer en ligne et envoyer ses chaussures par DPD. Nous les réparerons et nous les renverrons au client.

Bien sûr, les frais de port devront être payés par le client, mais nous essayons de les réduire au maximum. Ce seront probablement les chaussures les plus chères qui seront réparées de cette manière.”

”J'ai remarque a plusieurs reprises que les entreprises neerlandaises sont beaucoup plus disposees a soutenir les debutants”

UN AVENIR SOURIANT

“J'envisage l'avenir de manière très positive. Je suis confiant. Je pense que l'e-shop va nous apporter énormément et nous permettre de nous développer. Je n'ai pas envie de me cantonner à la cordonnerie: c'est justement la combinaison des deux activités qui rend le tout rentable et passionnant.”

Pour le secteur également

“Autrefois, on ne réparait que les chaussures chères. Aujourd'hui, les gens m'apportent aussi des chaussures bon marché. Les gens ont souvent du mal à se séparer d'une paire de chaussures, parce qu'ils sont confortables et parce qu'ils veulent prolonger leur durée de vie au maximum. Je pense que la cordonnerie est à nouveau en vogue!”

répartition du chiffre d'affaires

HET SLOTENPLAN EN BREF
• Gérant: Johan Jansen;
• Serrurier depuis: 1996;
• Cordonnier depuis: 2015 en période de test, 2017 de manière indépendante;
• Adresse: Hoogstraat 37 - 2870 Puurs;
• Téléphone: 03/285 14 42;
• Objectif: réaliser une hausse du chiffre d'affaires de 20% en 2018;
• Site web: www.hetslotenplan.be.