naar top
Menu
Logo Print

BAROMETRE DES AFFAIRES DECEMBRE 2016:

LES REDUCTIONS ET LES OFFRES CONJOINTES FAUSSENT LES RESULTATS

René Broekaert

Il est difficile de parler des résultats de vente moyens du précédent mois de décembre. En effet, certains commerçants s'en sont tenus strictement à l'esprit de la législation sur la période d'attente et les liquidations, et n'ont donc accordé aucune remise durant le douzième mois écoulé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres ont à nouveau fait usage de la possibilité que proposent les offres conjointes pour accorder certaines réductions dès décembre, et d'autres encore parlaient déjà sans problème de soldes à partir du 15 décembre. Le Black Friday est aussi un élément que certains ont largement mis à profit. Il est difficile d'estimer qui a opéré le bon choix: vendre au prix plein signifie bien entendu une bonne et normale marge bénéficiaire, mais d'autre part, cela entraînait une perte de recettes et la question est alors de savoir quel est le résultat net qui subsiste. Quelques voix se sont faites entendre pour déclarer que “Nous devons nous adapter quand tous nos collègues de la commune octroient des réductions", mais d'autres prétendent que celui qui respecte les règles, est puni.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une baisse 'moyenne' du chiffre d'affaires de 1,7% par rapport à décembre 2016 et une baisse de 4,4% du nombre de paires sont sujettes à de nombreuses interprétations. L'imprécision du législateur, l'intervention (ou pas) des inspecteurs du SPF Economie et les déclarations de certains politiciens concernés ne facilitent pas la situation. Dans Shoes Magazine N° 1702 de février 2017 paraît un résumé des opinions des différents associations et instances professionnelles à ce propos.

En tout cas, le fait est que l'année 2016 ne s'est pas clôturée sous une salve d'applaudissements: vous trouvez également un aperçu des résultats et de leur évaluation dans l'édition de février de Shoes Magazine. A noter le fait que les talons ont été un peu plus hauts en décembre que pendant les mois précédents. Peut-être est-ce lié à la Noël et au nouvel an, un talon haut apportant quand même toujours une touche plus festive.