naar top
Menu
Logo Print
12/07/2019 - RENÉ BROEKAERT

BAROMÈTRE DES AFFAIRES JUIN 2019 - PARTIE 2

Les chaussures s’achètent partout

“Je vends moins de chaussures qu’avant. Nous pouvons chercher toutes sortes de raisons, mais je pense que l’offre est bien trop grande”, observe un commerçant, une remarque qui est certainement accueillie avec approbation par un très grand nombre de collègues. Où est le temps où les chaussures étaient achetées uniquement chez le commerçant en chaussures, le négociant spécialisé, et également sur les marchés hebdomadaires? Il ne s’agit pas ici de porter un regard nostalgique sur “une époque tellement meilleure”, c’est une simple constatation de l’évolution dans le détail.

Les chaussures sont achetées non seulement chez le commerçant spécialisé et sur le marché local, mais également dans les magasins de vêtements, dans les magasins pop-up, sur les braderies et les marchés de fête, via Internet, dans les grands magasins, … Dans les bacs fourre-tout des grandes surfaces low budget sont proposées des chaussures d’été, des sandales, des slippers, des mocassins, des chaussures bateau, et ainsi de suite, à 5 et 10 euros. “Pourquoi payer encore dix fois plus pour des modèles prescrits d’il y a quelques saisons”, écrit un lecteur.

Sneakers et sandales

Qu’est-ce qui s’est vendu en juin 2019? Les sneakers et les sandales. Point. Pour les dames et pour les enfants, ces deux articles représentent plus de quatre paires sur cinq (respectivement 81% et 84%). Ajoutez encore chez les dames 12% de tongs et la boucle est bouclée. Les hommes restent toujours un peu plus conservateurs: pour beaucoup d’hommes, montrer les pieds nus (dans des sandales) reste tabou. Ce groupe d’acheteurs continue de croire dans la tenue sportive au pied et achète seulement 20% de slippers et de sandales ouvertes. La palette de couleurs reste estivale avec beaucoup de bleu, de beige et de blanc, avec cette nuance que les modèles en liquidation s’écoulent dans toutes les couleurs.