naar top
Menu
Logo Print

 

BAROMETRE DES AFFAIRES NOVEMBRE 2017: MOIS DE VENTE CALME ECLIPSE PAR LA PROBLEMATIQUE DES REMISES

René Broekaert

Le mois de novembre précédent fut un mois d'automne calme, sans beaucoup de valeurs extrêmes, qui s'est achevé par une baisse moyenne du chiffre d'affaires de -1,8% par rapport à novembre 2016. Le nombre de paires a connu environ le statu quo. La moyenne générale des onze premiers mois de 2017 est restée légèrement en dessous de la moyenne de l'an dernier (-1,8%) mais sur ce plan, l'inquiétude ne règne pas vraiment dans notre secteur. Le nombre de paires vendues se situait également 1,1% plus bas qu'en novembre 2016 mais ceci n'est pas le principal souci du négociant en chaussures pour l'instant. Le onzième mois n'a pas suscité un réel sentiment hivernal. D'après l'IRM, la plupart des valeurs étaient 'normales' par rapport à la moyenne pluriannuelle.

PAS ENCORE DE VENTE D'HIVER

La répartition des ventes dans les trois groupes de consommateurs ne s'est pas écartée de la moyenne. Les dames représentent 62% du chiffre d'affaires, les hommes 17% et les enfants 21%. Bien entendu, il s'agit ici de moyennes, le pourcentage de ± 60% pour les dames restant environ identique chez chacun. Entre la vente de chaussures pour enfants et pour hommes, on note bel et bien souvent d'importantes différences mais celles-ci s'expliquent par la différence dans l'offre. Celui qui vend surtout des chaussures pour dames et pour enfants, et seulement une ou deux collections pour hommes, n'enregistrera certes pas de grands chiffres d'affaires dans ce dernier segment. D'où l'importance d'interpréter les 'moyennes'.