naar top
Menu
Logo Print

La politique de prix met le retail mode sous pression

Le consommateur dépense de moins en moins pour les vêtements et les chaussures
magazine

Le consommateur dépense de moins en moins d'année en année pour les vêtements et les chaussures. La rude politique de prix dans le commerce de détail mode fait que les dépenses de vêtements baisse depuis 2006 en Europe. En Belgique aussi, on dépense moins depuis cinq ans pour acheter des vêtements et des chaussures. Alors qu'une famille lambda dépensait avant  (2012) 1.756 euros selon le SPF Economie, il ne s'agit plus maintenant que de 1.472 euros. Une tendance qui se manifeste dans pas moins de 21 pays UE sur 28.
Mais les chiffres ne signifient pas que le consommateur achète moins mais bel et bien sans cesse meilleur marché. Aux Pays-Bas, on note aussi que les prix des vêtements baissent: un vêtement qui coûtait en moyenne 107 euros en 2002 coûtait encore en moyenne 98 euros en 2015, a calculé le Nederlandse Centraal Bureau voor de Statistiek.
Toutefois, les prix des matières premières ont augmenté, surtout pour le coton. Les exigences plus sévères en matière d'environnement et de salaire font aussi grimper les prix d'achat, tandis que le prix que paie le consommateur n'augmente pas. Aujourd'hui, le consommateur paie encore à peine le plein prix. Chaque mois, on peut bénéficier d'une réduction quelque part, tant en ligne que dans les magasins physiques. Les actions de réduction constantes affectent en grande partie le succès des traditionnelles périodes de soldes.


Source: GvA

SHOES MAGAZINE

SHOES MAGAZINE

+3250240404
+3250240445